Etude pAIrspective – l’épilogue & le podcast

Etude pAIrspective – l’épilogue & le podcast

Ce projet d’étude sur les besoins en Intelligence Artificielle (iA) des sociétés suisses a en réalité germé en juin 2017, avec l’avènement de la conférence Swiss AI Day organisée à Berne par InnoBoost et Groupe T2i: Odienz s’affairait alors aux interactions et à la visibilité du #SwissAIDay dans les médias sociaux.

Un an plus tard, les préparatifs pour l’étude pAIrspective battent leur plein. Une fois les partenaires essentiels au financement de l’étude, à sa rédaction et à sa diffusion dénichés – un merci tout particulier à Business&Decision Suisse, Calyps et IBM Suisse pour leur participation active – restait à lancer le questionnaire pAIrspective sur le marché suisse.

Plus de 110 personnes ont participé au sondage en ligne à travers le pays. En Suisse romande, les événements auxquels nous avons participé (conférences sur l’iA, événements data et même une pièce de théâtre à l’Octogone de Pully) nous ont aidé à rencontrer un public curieux et averti.

Dès novembre 2018, il fut temps d’analyser les réponses des sondés et d’y ajouter l’avis d’experts en iA. Le livre blanc pAIrspective fin prêt, quatre professionnels de la data se retrouvent en mars 2019 à l’EPFL Innovation Park autour du micro de Marco Brienza & Jérémie Wagner pour un nouvel épisode d’Airccelerate podcast à découvrir dès maintenant (cf. ci-dessous) en même temps que l’étude pAIrspective, téléchargeable gratuitement ici!

Dans cette interview d’Airccelerate, WarcoBrienza & JeremieWagner reçoivent Jérôme Berthier (Empowerment Foundation)Paul Wang (High-Tech BridgeMt-PelerinIcon.ngo), Sandro Saitta (Swiss Data Science Center) ainsi que l’instigateur du projet, Lionel Clavien (CTO d’InnoBoost).

Jérôme Berthier travaille comme vice-président de l’Empowerment Foundation; il a préalablement dirigé l’une des plus importantes société IT de Suisse, ainsi qu’un Innovation Lab;

Paul Wang est advisor stratégique en matière de cybersécurité et de gestion des risques, il est également membre de l’advisory board de Mt-Pelerin (projet blockchain dans la création de la banque du futur, combinant crypto-économie et finance traditionnelle) et de High-Tech Bridge (société spécialisée dans la détection des failles cybersécurité utilisant l’intelligence artificielle), il est aussi membre de la direction de Icon.ngo ( organisation non gouvernementale qui fédère une communauté européenne travaillant sur la confiance dans le cyberespace);

Sandro Saitta a 10 ans d’expérience dans l’application de la Data Science dans des industries telles que la finance, les télécommunications, la chimie, les voyages en ligne et la vente au détail. Il est actuellement Chief Industry Advisor au Swiss Data Science Center. Sandro est titulaire d’un doctorat en informatique de l’EPFL et a fondé la Swiss Association for Analytics pour promouvoir la Data Science en Suisse;

Lionel Clavien est l’auteur d’une thèse sur les robots mobiles autonomes, l’initiateur du livre blanc “L’Intelligence Artificielle en Suisse et en 2019” ainsi que le CTO d’InnoBoost, dont le coeur de métier est l’intégration de “briques d’IA” dans les infrastructures IT de sociétés cherchant à valoriser les données qu’elles traitent.

Retrouvez les notes complètes de l’émission, ainsi que tous les podcasts sur www.airccelerate.com – Photo: empowerment.foundation.

L’IA en Suisse: interview avec Lionel Clavien

L’IA en Suisse: interview avec Lionel Clavien

La Suisse se distingue par une absence d’initiative politique concrète autour du soutien à l’IA » Lionel Clavien, cofondateur & CTO d’InnoBoost

Dans cette nouvelle interview d’Airccelerate podcast, Marco Brienza s’entretient avec Lionel Clavien, cofondateur de la société InnoBoost basée à l’EPFL Innovation Park. La transformation digitale est partout et, avec elle, l’avènement de l’intelligence artificielle (IA). Mais, concrètement, où en sommes-nous aujourd’hui en termes de solutions IA? Et de besoins clients?

Deux questions auxquelles s’est intéressé Lionel Clavien, auteur d’une thèse sur les robots mobiles autonomes et CTO d’InnoBoost, dont le coeur de métier est l’intégration de “briques d’IA” dans les infrastructures IT de sociétés cherchant à valoriser les données qu’elles traitent, voire simplement à mieux les utiliser.

Cet épisode d’Airccelerate est aussi l’occasion de vous présenter pAIrspective 2018, étude en ligne sur les besoins des PME suisses en intelligence artificielle.

[USE CASE] Une conférence métier pour inspirer

[USE CASE] Une conférence métier pour inspirer

Comment cibler clients, prospects et médias

type d’activité: société de service B2B

nombre d’employés: > 30+
région: Suisse romande

Contexte: Depuis 2002, l’agence de data intelligence Calyps SA, basée à Sion, conceptualise et implémente des solutions d’informatique décisionnelle pour des PME (50+ ETP), des multinationales ou encore des institutions de santé. Ce dernier secteur d’activité a bénéficié d’une croissance rapide, qui pousse Calyps sur le terrain de l’Intelligence Artificielle dès 2018.

Les choses sérieuses commencent en 2015, lorsque Calyps commandite une étude sur les indicateurs économiques les plus utilisés par les établissements de santé en Suisse romande. Cette dernière a permis de tirer des conclusions provenant directement du marché et d’améliorer les solutions data proposées pour le secteur médical. 

Challenge: comment asseoir sa crédibilité – et en tirer profit – dans un secteur aussi complexe (i.e. réglementations fédérales et cantonales), fragmenté (i.e. établissements publics VS privés) et peu accessible (personnel soignant VS décideurs) que le médical?

Prestations délivrées:

  • Localisation d’une 2e succursale Calyps sur l’arc lémanique, dans le quartier des hôpitaux à Lausanne
  • Création de la marque Medicalytics, conférence métier dédiée aux décideurs romands actifs dans le domaine de la santé
  • 2 éditions de la conférence Medicalytics organisées à Lausanne: en 2016 (centre de conférence Aquatis) et en 2017 (coworking La Serre) ;
  • Recherche de sponsors participant financièrement à la démarche ;
  • Réseautage avec speakers ou participants prestigieux.

En moins de 120 heures de travail:

  • Entre 40 et 50 professionnels de la santé rassemblés lors de chaque édition
  • 50% du budget de la conférence couvert par des sponsors crédibilisant
  • Un digital reach en milliers de contacts autour des solutions médicales proposées par Calyps