Les news 

[EXPERIENCE] Méditation assise de 12 min.

Dans le tourbillon de la vie professionnelle, offrons-nous une oasis de paix: une méditation assise de 12 minutes guidée par la voix de Lothar Bielke, enseignant MBSR (Mindfulness-based Stress Reduction). Installez-vous confortablement: nous vous souhaitons une bonne méditation.

La curiosité, quel joli défaut!

Sur le terrain des ressources humaines depuis plus de 15 ans, j’ai observé dès mes 1ères expériences professionnelles que les situations les plus étriquées s’articulent autour de la coopération. Notre environnement actuel est complexe et mouvant : il amène états d’esprit, cultures, représentations, priorités, contraintes, générations et aspirations à se côtoyer pour souvent s’entrechoquer, ce qui rend l’enjeu de taille.

Apprenti-Sage

Ce constat s’est renforcé d’année en année et je le vois aujourd’hui comme une évidence : la connaissance de Soi comme clé du rapport à l’Autre. Pour orienter correctement le sens de sa tâche au sein d’une équipe, il est nécessaire de (re)connaître ses forces mais aussi ses limites, tout comme savoir les communiquer.

Cet apprentissage n’a jamais été une mince affaire! Dans un contexte en pleines digitalisation et accélération, il devient une véritable gageure. Le professionnel d’aujourd’hui manque ainsi de repères et de ressources pour y faire face.

En cours de développement personnel

D’importants budgets sont débloqués au sein des organisations pour répondre à ce besoin : cours de communication, PNL, systémique mais également coaching personnel, d’équipes, supervisions ou autres approches d’accompagnement. Ces budgets ne seraient-ils pas plus appropriés pour développer les compétences en amont, dès l’enfance ?

Raisonner par soi-même fournit des outils indispensables à une vie d’adulte et de professionnel responsable, concerné par l’autre. Prendre conscience de sa pensée, c’est avancer dans la connaissance de soi (le fameux « Je pense, donc je suis. », merci René).

La philosophie, un art de vivre de l’école au travail

Forte de ces considérations, j’ai eu envie de m’outiller pour intervenir en amont et donner l’opportunité aux jeunes de développer leur esprit critique tout en s’enrichissant du point de vue de l’autre, sans entrer dans une logique de confrontation. C’est ce que j’ai récemment appris à la formation SEVE (Savoir Être et Vivre Ensemble).

Par le biais d’ateliers philosophiques, l’animateur SEVE amène les enfants à construire et déconstruire leurs idées et opinions sur des thèmes aussi variés que “A quoi sert Internet?” ou “Est-ce que je veux devenir immortel?”. Les questionnements nourrissent ce mouvement naturel de la nature humaine qu’est la curiosité et amènent nos enfants à développer leur discernement, au-delà de la pensée mécanique.

D’après le rapport Future of Jobs 2018 édité par le Forum Economique Mondial (WEF) parmi les aptitudes jugées essentielles figurent la résolution de problèmes complexes, la pensée critique et créative, la facilité à se coordonner avec les autres, la capacité de jugement.

J’ambitionne modestement de planter quelques graines qui pourront au travers de leurs expériences de vie faire germer les compétences clés de demain. Une affaire à suivre cet été.

Photo by Pexen Design from Pexels

Etude pAIrspective – l’épilogue & le podcast

Ce projet d’étude sur les besoins en Intelligence Artificielle (iA) des sociétés suisses a en réalité germé en juin 2017, avec l’avènement de la conférence Swiss AI Day organisée à Berne par InnoBoost et Groupe T2i: Odienz s’affairait alors aux interactions et à la visibilité du #SwissAIDay dans les médias sociaux.

Un an plus tard, les préparatifs pour l’étude pAIrspective battent leur plein. Une fois les partenaires essentiels au financement de l’étude, à sa rédaction et à sa diffusion dénichés – un merci tout particulier à Business&Decision Suisse, Calyps et IBM Suisse pour leur participation active – restait à lancer le questionnaire pAIrspective sur le marché suisse.

Plus de 110 personnes ont participé au sondage en ligne à travers le pays. En Suisse romande, les événements auxquels nous avons participé (conférences sur l’iA, événements data et même une pièce de théâtre à l’Octogone de Pully) nous ont aidé à rencontrer un public curieux et averti.

Dès novembre 2018, il fut temps d’analyser les réponses des sondés et d’y ajouter l’avis d’experts en iA. Le livre blanc pAIrspective fin prêt, quatre professionnels de la data se retrouvent en mars 2019 à l’EPFL Innovation Park autour du micro de Marco Brienza & Jérémie Wagner pour un nouvel épisode d’Airccelerate podcast à découvrir dès maintenant (cf. ci-dessous) en même temps que l’étude pAIrspective, téléchargeable gratuitement ici!

Dans cette interview d’Airccelerate, WarcoBrienza & JeremieWagner reçoivent Jérôme Berthier (Empowerment Foundation)Paul Wang (High-Tech BridgeMt-PelerinIcon.ngo), Sandro Saitta (Swiss Data Science Center) ainsi que l’instigateur du projet, Lionel Clavien (CTO d’InnoBoost).

Jérôme Berthier travaille comme vice-président de l’Empowerment Foundation; il a préalablement dirigé l’une des plus importantes société IT de Suisse, ainsi qu’un Innovation Lab;

Paul Wang est advisor stratégique en matière de cybersécurité et de gestion des risques, il est également membre de l’advisory board de Mt-Pelerin (projet blockchain dans la création de la banque du futur, combinant crypto-économie et finance traditionnelle) et de High-Tech Bridge (société spécialisée dans la détection des failles cybersécurité utilisant l’intelligence artificielle), il est aussi membre de la direction de Icon.ngo ( organisation non gouvernementale qui fédère une communauté européenne travaillant sur la confiance dans le cyberespace);

Sandro Saitta a 10 ans d’expérience dans l’application de la Data Science dans des industries telles que la finance, les télécommunications, la chimie, les voyages en ligne et la vente au détail. Il est actuellement Chief Industry Advisor au Swiss Data Science Center. Sandro est titulaire d’un doctorat en informatique de l’EPFL et a fondé la Swiss Association for Analytics pour promouvoir la Data Science en Suisse;

Lionel Clavien est l’auteur d’une thèse sur les robots mobiles autonomes, l’initiateur du livre blanc “L’Intelligence Artificielle en Suisse et en 2019” ainsi que le CTO d’InnoBoost, dont le coeur de métier est l’intégration de “briques d’IA” dans les infrastructures IT de sociétés cherchant à valoriser les données qu’elles traitent.

Retrouvez les notes complètes de l’émission, ainsi que tous les podcasts sur www.airccelerate.com – Photo: empowerment.foundation.

L’IA en Suisse: interview avec Lionel Clavien

La Suisse se distingue par une absence d’initiative politique concrète autour du soutien à l’IA” Lionel Clavien, cofondateur & CTO d’InnoBoost

Dans cette nouvelle interview d’Airccelerate podcast, Marco Brienza s’entretient avec Lionel Clavien, cofondateur de la société InnoBoost basée à l’EPFL Innovation Park. La transformation digitale est partout et, avec elle, l’avènement de l’intelligence artificielle (IA). Mais, concrètement, où en sommes-nous aujourd’hui en termes de solutions IA? Et de besoins clients?

Deux questions auxquelles s’est intéressé Lionel Clavien, auteur d’une thèse sur les robots mobiles autonomes et CTO d’InnoBoost, dont le coeur de métier est l’intégration de “briques d’IA” dans les infrastructures IT de sociétés cherchant à valoriser les données qu’elles traitent, voire simplement à mieux les utiliser.

Cet épisode d’Airccelerate est aussi l’occasion de vous présenter pAIrspective 2018, étude en ligne sur les besoins des PME suisses en intelligence artificielle.

Le Corporate Venturing: interview avec Tatjana de Kerros

L’innovation constitue un des moteurs privilégiés d’une croissance saine et profitable à long terme.

Mais comment (s’)investir sans y laisser des plumes? Une question que se posent des multinationales comme Coca Cola Beverages aux US ou La Poste en Suisse.

Une réponse intéressante vient du Corporate Venturing (CVC), pratique qui consiste à réaliser un investissement financier dans des startups prometteuses souvent en lien avec son propre domaine d’activité.

Pour creuser le sujet, la flamboyante Tatjana de Kerros m’a fait le plaisir d’une visite à Lausanne, dans les locaux d’Airccelerate podcast situé à La Serre coworking.

Nous avons même eu droit au cabinet et à ses stores intérieurs rétractables! L’occasion rêvée pour que Tatjana nous raconte son parcours dans le monde des affaires, entre Maroc, Emirats arabes et Europe, avant de revenir en Suisse.

Entrepreneuse aguerrie, Madame de Kerros figure parmi les 5 femmes de moins de 45 ans à avoir collaboré avec les hautes sphères du gouvernement saoudien. Des Pays-Bas aux Emirats – en passant par Ricolab en Suisse – elle soutient enfin les startups comme mentor, tout en restant férue de technologies (click & mortar, blockchain, AI).

Les notes complètes de l’interview ainsi que le podcast audio sont disponibles ici:

Podcast: Téléchargement